Publications

Le risque, antidote à la peur !

Une société qui refuse le risque, tourne le dos à la vie et porte en elle le germe de la peur et de la perdition

Article paru le 12 Juin 2020 sur Maroc HEBDO, N°1352. 

Assurance Perte d’Exploitation vs arrêt d’activité : solutions juridiques pratiques à l’usage des chefs d’entreprise

Les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, du tourisme, de la restauration, des salons de thé, de l’événementiel sportif et culturel ont été frappées de plein fouet par l’obligation d’arrêt d’activité imposée par l’Etat dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.  Leurs pertes en chiffres d’affaires sont importantes et le risque de redressement voire de mise en liquidation devient de plus en plus réel. Il apparaît ainsi urgent voire vital pour les chefs d’entreprise de se tourner vers leurs assureurs afin de voir dans quelle mesure ils pourraient mettre en œuvre l’assurance Perte d’Exploitation afin de résorber ou du moins mitiger leurs pertes financières.

Article paru le 03 Juin 2020 sur Finances News Hebdo Maroc.

Le législateur a apporté une réforme majeure en instaurant le diagnostic précoce des difficultés.

Le législateur a apporté une réforme majeure en instaurant le diagnostic précose des difficultés.
“Quels sont à votre avis les principaux apports de ce texte ? ”
Concrètement, le nouveau texte a apporté deux réformes majeures : l’extension du champs d’intervention du mandataire spécial et l’autonomie conférée au chef d’entreprise en cas de procédure de sauvegarde. Cette dernière procédure se caractérise par trois aspects…

L’affaire Ghosn, vue par Maitre Abdelatif Laamrani avocat aux barreaux de Casablanca et Paris.

L’arrestation, ce 19 novembre 2018 du patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi à sa descente de son jet privé à l’aéroport de Tokyo, devant les yeux des caméras a fait l’effet d’une bombe, non seulement dans le microcosme industriel, mais dans tous les milieux financiers et économiques et au sein de toutes les chancelleries. Carlos Ghosn était le bâtisseur du plus grand empire automobile mondial, il était souvent reçu avec les honneurs dus à un chef d’Etat. C’est lui qui a sauvé Nissan en 1999 de la faillite en en assurant la reprise et le redressement. Il a été ensuite l’artisan du rapprochement puis de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. qu’il a rehaussé au rang de premier constructeur automobile mondiale, ce qui a fait de lui l’un des capitaines d’industrie les plus adulés….

La nature juridique du traité de réassurance.

La réassurance est une activité économique très particulière tendant à prendre en charge une partie des risques dépassant les capacités de rétention des assureurs, leur permettant ainsi d’améliorer leurs résultats techniques.

La plupart des législations n’incluent pas la réassurance dans leur code des assurances, il s’ensuit une situation de vide juridique posant problème en cas de survenance d’un différend, entre cédantes et réassureurs, d’où l’intérêt de tenter une qualification juridique du traité de réassurance…

Solutions juridiques d’exploitation des infrastructures portuaires au Maroc.

Le port n’est pas seulement une infrastructure située sur le littoral maritime destinée à accueillir des bateaux et des navires, tendant à relayer un point terrestre à d’autres contrées à travers la mer, il est même parfois un élément fondateur des civilisations et un prérequis nécessaire à la puissance économique des nations bordées par les eaux marines…

Partenariats Publics-Privés au Maroc, quel avenir ?

L’ambition de cette modeste contribution n’est pas de lever le voile entièrement sur la matière des partenariats public-privé, PPP, le lecteur intéressé trouverait une littérature surtout européenne abondante qui défriche le sujet et l’étudie en profondeur. En effet, le PPP fait l’objet actuellement d’un intérêt marqué en Europe, il est même un sujet d’étude « en vogue » puisqu’il n y a pas un mois qui passe sans que l’on assiste à une conférence ou un séminaire qui traite le sujet…

La réforme des procédures de traitement des difficultés d’entreprise au Maroc

Les questionnements pratiques que se posent ces derniers temps les entrepreneurs et les investisseurs par rapport à la réforme du livre V du code du commerce relatif au traitement des difficultés d’entreprise, portent essentiellement sur un certain nombre d’aspects de gestion quotidienne, liés à la survenance de difficultés financières et de trésorerie…

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page.