Les plus belles réussites sont celles que l’on ne doit qu’à soi-même. Il est des victoires honteuses et des défaites «glorieuses», qui marquent les esprits et entrent dans l’histoire. Abdellatif Laamrani est de ceux qui se sont faits eux-mêmes. Issu de la «classe ouvrière», il s’est extrait de sa condition pour devenir avocat, et non des moindres, puisqu’il a été l’avocat dans des affaires, qui ont fait le «buzz» dans le cercle restreint des «grands» brasseurs de la place.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page.